Les Chemins, un projet culturel de territoire

Cheminer, choisir une direction ou une autre, contourner des obstacles, aller de l’avant et revenir sur ces pas, se laisser surprendre, et puis à un moment se poser, en un lieu, pour prendre le temps de la rencontre.

Depuis 2019, l’histoire des Chemins s’écrit au fil des échanges avec les acteurs de ce territoire du Volvestre, entre Toulouse et les Pyrénées. La rencontre est au cœur de la démarche : rencontre avec des artistes, rencontre avec des œuvres, et au-delà, rencontre entre les habitants d’un territoire à travers des projets communs.

Cette structure de production, de diffusion et d’accompagnement de projets artistiques et culturels, développe un travail de réflexion et d’expérimentation, en associant artistes, chercheurs, acteurs éducatifs, sociaux, associatifs afin de penser les politiques culturelles de manière transversale, tout en s’appuyant sur des actions artistiques concrètes : résidences de territoire, projets collaboratifs et participatifs, propositions hors les murs, créations in situ…

Basés à Carbonne, nous cheminons toute l’année dans les villages alentours, où nous imaginons des situations de rencontre avec les artistes invités, les partenaires et les communes associées.

Pour clôturer ces temps de résidence, en octobre 2019 (LES CHEMINS#1) et en juillet 2021 (LES CHEMINS#2) nous avons investi une ancienne Halle à la volaille, à Carbonne avec l’ensemble des artistes invités les mois précédents pour une occupation éphémère de cet ancien bâtiment agricole : spectacles, débats, exposition, ateliers, bar, concert, espace de jeu pour les enfants…

La suite n’est pas connue, car nous ne cheminons pas sur une route toute tracée, mais nous l’espérons aventureuse, belle et vivifiante !

Ne décide qu’enthousiasmé. Échoue avec tranquillité. Surtout aies du temps et fait des détours. Laisse-toi distraire. Mets-toi pour ainsi dire en congé. Ne néglige la voix d’aucun arbre, d’aucune eau. Entre où tu as envie et accorde toi le soleil (…) Passe par les villages, je te suis.
Peter Handke, Par les villages

Des territoires

Territoire rural situé entre Toulouse et les Pyrénées, le Volvestre comprend trois petites villes (Carbonne, Montesquieu-Volvestre, Rieux-Volvestre) et de nombreux villages. Si les villes restent relativement dynamiques, les villages sont souvent désertés par les commerces et deviennent des zones dortoirs, une grande majorité de la population travaillant sur la métropole toulousaine.
Au niveau culturel, il existe de nombreuses initiatives et les associations sont très actives, bien souvent grâce à l’investissement de bénévoles, les moyens étant inexistants ou réduits au niveau des municipalités. Cela entraîne une grande disparité entre Toulouse et les territoires ruraux alentours. Pour autant, cette dynamique associative et citoyenne est essentielle car elle fédère des habitants qui ont à cœur le développement de leur territoire. Elle favorise le lien social et constitue un enjeu démocratique majeur. Si ce maillage constitue un soutien précieux et essentiel en matière de développement culturel, l’offre artistique reste succincte et le travail d’action pédagogique et de médiation est quasi absent. On constate comme partout, que beaucoup ne fréquentent pas les structures existantes. Les acteurs associatifs le déplorent mais manquent de moyens humains et financiers pour travailler véritablement la question des publics.

La production et la coordination des résidences est assurée par Marie Guéret.

L’association Les Chemins est présidée par Anne Gondolo, chargée de développement culturel, la trésorerie est assurée par Fanny Clavurier, responsable commerciale dans l’édition et le secrétariat par Elisabeth Devreux, retraitée.